Parc & accompagnement social

Parc CCAS

02 51 72 74 10

AISL Nantes - Association Insertion Solidarité Logement

Parc CCAS : Accompagnement locatif et social individualisé

Dans le cadre de sa compétence « action sociale et insertion », le CCAS de Nantes a confié à l’AISL en tant qu’opérateur spécialisé dans le logement des plus défavorisés, la mission d’accompagnement locatif et social individualisé liée à son parc par le biais d’un marché de prestations.

Cette prestation vise à sécuriser les parcours de vie et à favoriser l’accès aux droits des Nantais les plus vulnérables et leur inclusion par une réponse adaptée à leurs besoins. Le public ainsi visé présente de lourdes problématiques sociales et/ou de santé ne trouvant plus de logement adapté à sa situation dans l’offre locative privée, des bailleurs sociaux ou des résidences sociales associatives.

Le cadre d’accompagnement du public

Le principe de base est : Un ménage → un logement → un accompagnement locatif et social.
L’accompagnement fait l’objet d’un contrat entre le ménage occupant et l’AISL.
Pour la mise en œuvre de la prestation, le CCAS de Nantes met à disposition de l’AISL un parc immobilier réparti sur le territoire communal constitué d’habitats individuels ou collectifs adaptés aux ménages vulnérables et en grande difficulté.

Deux types d’accompagnement différenciés selon les problématiques sont proposés :

  • Le premier (type 1) se rapproche de l’accompagnement de type sous-location et offre aux ménages une période d’apprentissage des droits et des devoirs du locataire, dans l’optique à terme,  d’accéder au logement autonome.
  • Le second (type 2) offre un abri durable et stabilise des personnes dont les difficultés et/ou le mode de vie ne permettent pas d’envisager l’accès à un logement de droit commun.

Les caractéristiques/problématiques des ménages accompagnés :

Les ménages accompagnés par l’AISL ont des ressources très précaires qui accentuent la difficulté à accéder et/ou se maintenir dans un logement.

Ces ménages ont connu un parcours de vie et de logement chaotique avec de longues périodes d’errance ou d’hébergement précaire associées à des problèmes de santé physiques et/ou psychologiques tels que des comportements addictifs. Ces personnes se retrouvent isolées socialement et éloignées des offres des services sociaux et de santé.

Le public accompagné fait face à différentes problématiques sociales et de santé qui peuvent, souvent, se cumuler :

  • Faibles ressources
  • Difficultés à accéder/ou se maintenir dans un logement de droit commun
  • Parcours de vie et de logement chaotiques avec de longues périodes d’errance
  • Difficultés multiples de santé notamment d’addictions
  • Fragilités psychologiques
  • Déficience mentale
  • maladie mentale
  • Isolement, absence de réseau familial et/ou amical
  • Difficultés de gestion budgétaire et administratives

Les objectifs de l'accompagnement social :

L’objectif premier de l’accompagnement visera à installer les ménages au sein de leur logement : recherche de mobilier et de son financement en lien avec le référent social, accompagnement physique si nécessaire.

Dans un second temps, l’accompagnement s’orientera sur le soutien à la gestion administrative et financière afin d’assurer l’ouverture de l’ensemble des droits des ménages accompagnés et ainsi lutter contre le non recours.

L’AISL propose un accompagnement social basé sur l’aller-vers. Les travailleurs sociaux exercent leur mission principalement dans le cadre de visites à domicile. En effet, les difficultés sociales et de mobilité rendent très difficiles la réalisation des démarches extérieures (ex : rendez-vous CMS) et la prise de contact. Outre le suivi administratif, ces visites permettent également de suivre l’état de santé des locataires, de s’assurer des bonnes conditions d’entretien et d’hygiène des logements ainsi que le respect du voisinage. Ce type d’accompagnement s’inscrit également dans une démarche de prévention des risques et d’amélioration de l’autonomie des ménages au sein de leur logement.

L’AISL attache une attention particulière à la veille sociale notamment pour les ménages n’ayant pas l’autonomie nécessaire pour sortir du dispositif à court et moyen terme.

Chaque service, en complémentarité, est associé à l’accompagnement des ménages. Outre le suivi exercé par les CESF du service social, les ménages font l’objet d’un suivi locatif assuré par le service de gestion locative et d’un accompagnement technique par les techniciens de l’AISL.